Next Flag Reexistencia cultural generalizada

    Category:
  • Exposition
  • date:
  • 15.03.2003 - 18.05.2003

Next Flag faisait partie d'un vaste projet international, initié par Fernando Alvim et Simon Njami, regroupant plusieurs expositions sous un même intitulé : Next Flag. Reexistencia cultural generalizada. L'impulsion de ce projet était de proposer une approche de l'art contemporain africain dans laquelle les justifications compulsives post coloniales étaient dépassées au profit d'une approche globale de l'art contemporain. L'art actuel africain se posait alors en égal de l'art occidental, réagissant aux mêmes interrogations, se reformulant en permanence, se métissant en une multitude de devenirs changeants.

Réalisée au départ de la collection Hans Bogatzke, l'un des tout premiers collectionneurs européens à s'être intéressé à l'art contemporain africain, l'exposition Next Flag proposait, au BPS22, un large panorama des personnalités les plus marquantes de la création africaine. Elle entendait sortir du cadre strictement artistique pour aborder des préoccupations de société beaucoup plus larges liées à l'Afrique et à la mondialisation. Après cette halte à Charleroi, Next Flag a ensuite connu divers développements, notamment, à Ccasa Camouflage (Bruxelles), au Casino Forum d'art contemporain (Luxembourg), au Migros Muzeum (Zürich) ou au Palais de Tokyo (Paris).

Artistes : Alvim Fernando, Bidjocka Billy, Boshoff Willem, Cisse Soly, Fourie Abrie, Kendell Geers, Kay Hassan, Kentridge William, Langa Moshekwa, Leye Goddy, Luntumbue Toma Muteba, Mthethwa Zwelethu, N'Dilo Mutima, Mwangi Ingrid, Ntakiyica Aimé, Oguibe Olu, Searle Berni, Shonibare Yinka, Tayou Pascale Marthine, Vari Minette.

Commissariat : Fernando Alvim, Simon Njami et Pierre-Olivier Rollin