Le projet

Avant sa profonde rénovation, en 2014 et 2015, le BPS22 Musée d'art de la Province de Hainaut était déjà connu comme espace de création contemporaine et l'un des pionniers du développement culturel de Charleroi depuis les années 2000.

Aujourd'hui comme hier, le BPS22 programme des expositions temporaires, monographiques ou collectives, qui privilégie les formes d'art centrées sur l'actualité sociétale et les phénomènes culturels caractéristiques de notre époque.

L'autre grand marqueur identitaire de la programmation du BPS22 réside dans une proposition inédite d'identifier des filiations artistiques qui dépassent les classifications de l'histoire de l'art traditionnelle. En tant que musée d'art, « art » étant considéré dans son acception la plus large, le BPS22 décloisonne les styles et époques en faisant cohabiter ou dialoguer des œuvres, indépendamment de leur classification technique ou historique. 

A ce titre, le Musée ose la présentation d'artistes avant-gardistes et d'expérimentations plus évènementielles qui tissent des liens entre les arts plastiques et la musique, la danse, le théâtre, la performance, les sports urbains, etc.

La programmation

Le BPS22 a notamment organisé :

  • Next Flag. Art contemporain africain ;
  • Storage. L'Entrepôt du Musée
  • Jota Castro : Exposition Universelle 2
  • Honoré δ'O: La Quête, recontextualisation de la participation belge à la Biennale de Venise ; 
  • l'exposition de Johan Muyle Plus d'opium pour le peuple ;
  • l'exposition solo de l'artiste sud-africain Kendell Geers, en partenariat avec plusieurs grandes institutions internationales ;
  • l'exposition One Shot ! Football et art contemporain, conçue au BPS22, en 2010 et montée au Mube, à Sao Paulo, durant le Mondial brésilien de 2014 ;
  • l'exposition Europunk. La Culture visuelle punk en Europe montrée à Charleroi, après Rome et Genève mais avant la Cité de la Musique, à Paris ;
  • T-tris , l'exposition conjointe des collections d'art de la Province de Hainaut (6000 œuvres en dépôt au BPS22), du Muhka (Musée d'art contemporain d'Anvers) et du Mudam. Fondation Grand- Duc Jean (Luxembourg).


et hors les murs :

  • La grande exposition Les Couleurs du Monochrome consacrée à Marthe Wéry au Musée des Beaux-Arts de Tournai, dans le cadre de Lille 2004, Capitale européenne de la Culture,
  • l'exposition Brussels South Airport, au Krinzinger Projekte, à Vienne ; 
  • avec Aphalte 2014, la biennale d'art urbain et les fresques de Maya Hayuk, Steve Powers, Hell'O Monster,...

En 2015, le Musée rénové ouvre ses portes avec l'exposition Les Mondes inversés rassemblant un ensemble significatif d'œuvres d'art contemporain empruntant, de diverses façons, aux cultures populaires.

2016 a été l'année des expositions consacrées à la collection avec Ucrhonies et Panorama. Fin d'année, une installation immersive a transformé la Salle Pierre Dupont : Metamorphic Earth de Nadine Hilbert & Gast Boushet sur une musique de Stephen O'Malley.

Collaborations

En quelques années, l'équipe du BPS22 a noué des collaborations et des partenariats nationaux et internationaux avec des institutions unanimement reconnues en Belgique :

  • le Musée de la Photographie, Charleroi-Danses, à Charleroi ;
  • le SMAK, à Gand ; 
  • le Blac, Matrix Art Project, à Bruxelles ;
  • etc.

A l'étranger, on compte des collaborations et partenariats avec :

  • le Palais de Tokyo, à Paris ;
  • la Criée Centre d'art contemporain, à Rennes ; 
  • le Migrosmuseum, à Zurich ;
  • le FRAC-PACA, à Marseille ;
  • le FRAC-Alsace à Sélestat ; 
  • le Baltic Art Center, à Gateshead ; 
  • le Musée d'Art contemporain de Lyon ;
  • le Mudam, à Luxembourg ; 
  • la Villa Medicis - Académie de France, à Rome ;
  • le Mamco, à Genvève ; 
  • etc.

Le Musée participe également à divers projets multidisciplinaires comme les Capitales européennes de la Culture (Lille 2004 et Mons 2015) ou encore Asphalte, la biennale d'art urbain de Charleroi (2012, 2014 et 2016).