Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

Voir plus

Fermeture temporaire

Voir plus

Jean-François OctaveUne Vie (ne rien oublier)

  • Work in progress
  • Résidence virtuelle
28.06.2022-28.06.2023

Nouvelle résidence au BPS22 : la "résidence virtuelle" de Jean-François Octave, sur le site internet du musée ! Infatigable auteur, depuis des décennies, de fanzines, journaux intimes et autres diaries électroniques, croisant diverses influences et techniques, JFO squatte désormais le site du musée pour y livrer ses archives et travaux in progress.

Pour Jean-François Octave, la vie est un répertoire permanent où puiser plutôt que s’épuiser, où s’emparer des choses plutôt que se laisser désemparer par son flux. Depuis ses agendas de l’adolescence (début 70') aux petits carnets de notes à spirales, en passant par des cahiers plus conséquents, mêlant textes et images (peintures, dessins, photos, collages, etc.) où les lettres elles-mêmes sont aussi et avant tout des dessins, JFO compile ses chroniques quotidiennes.

Désormais (depuis début 2000’), ce sont des dessins et écritures digitaux qui occupent les pages virtuelles d’un diary électronique, à la publication hebdomadaire régulière. Totalisant à ce jour plus de 5000 pages pour plus de 680 numéros, un nombre incalculable d’essais-erreurs et quelques gigabits de mémoire, ce journal personnel redéploie, en les associant, les travaux anciens et les préoccupations récurrentes de l’artiste. "Entre journal intime, révélations people, réflexions socio-politiques et poétiques, Jean-François Octave, adepte de l'appropriationnisme et fan de Jean-Luc Godard, tisse un récit aux allures d’instantanés, aux frontières du Pop Art, du concept et de la littérature, en mêlant photo, peinture et d’autres techniques." écrit Daniel Vander Gucht, professeur de sociologie (ULB) et fondateur des éditions La Lettre volée.

Éternel enfant de son époque, il a toujours accompagné les (épi)phénomènes du moment présent, quels qu’ils soient. Le punk l’a conforté dans une de ses intuitions premières : il n’y a pas de hiérarchie entre les choses ; tout peut se valoir ; tout peut mériter son attention ; tout peut faire l’objet d’associations. Les historiettes personnelles se mêlent alors à la grande Histoire ; les clichés les plus éculés de la pop culture aux chefs-d’œuvre de l’art ; les grands personnages du monde, toutes époques confondues, avec des anonymes croisés lors de pérégrinations à travers le monde ; les émotions personnelles aux réflexions abstraites ; la Littérature et toutes les paralittératures ; le grand Style et l’écriture normalisée ; etc.

Les 680 numéros du diary de JFO sont à présent accessibles sur le web ! Et parce que l’artiste n’entend pas s’arrêter, il a été invité en résidence virtuelle à ajouter chaque semaine le nouveau numéro de son journal électronique. Une occasion exceptionnelle de partager son travail en évolution permanente ; à moins que ce ne soit en révolution permanente.

Retrouvez les 60 derniers numéros ci-dessous et les 680 diaries de Jean-François Octave au complet en cliquant ici.

Article de Pierre-Olivier Rollin, directeur du BPS22.

D683 - 220505-220513 : LA VIE D'AVANT AVANT

D682 - 220427-220505 : RAT, C'EST ART À L'ENVERS

D681 - 220419-220427 : AM I HIP?

D680 - 220411-220419 : LE LOUP, LA BIMBO ET LE VIEUX MEC PERVERS

D679 - 220404-220411 : JE M'ENVOLE PRESQUE

D678 - 220328-220404 : IL FAUT PRÉFÉRER LES ZÈBRES AUX LICORNES

D677 - 220319-220328 : LES CHAISES D'ISA GENZKEN, C'EST PAS AU POINT

D676 - 220313-220319 : DER MANN MIT DEM ROTEN SCHAL

D675 - 220303-220313 : LE 11-SEPTEMBRE DE MA VIE

D674 - 220221-220303 : PAR AMOUR POUR L’ART

D673 - 220214-220221 : L'importance du vide

D672 - 220207-220214 : Merveilleux et magnifique

D671 - 220130-220207 : Tremblement essentiel®...

D670 - 220118-220130 : Mon spychiatre®...

D669 - 220110-220118 : Là, je signe mon arrêt de mort

D668 - 1992-2022 : FIGURES

D667 - 220101-220110 : Du concept pour le peuple

D666 - 211225-211231 : Fannes de X.L.VI

D665 - 211218-211225 : Où l'artiste devient un gentleman

D664 - 211213-211218 : Sans trop d'impolitesse

Téléchargez les 60 suivants