Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

Voir plus

Fermeture exceptionelle du musée le vendredi 19.04.2024

> INFOS

Jonathan RoyOuvrir sa gueule

  • Work in progress
  • Résidence
20.05.2023-27.08.2023

"Ouvrir sa gueule" est un projet de recherche-création porté par Jonathan Roy, artiste québécois en résidence au BPS22 depuis le 28 mars 2023. En ouvrant son atelier au public, il soumet ses œuvres-installations inachevées, et en construction, aux regards et aux interventions du public. À la manière de palimpsestes, ses textes sur papier se transforment et s’amplifient au fil des nouvelles observations de l’artiste et d’un processus d’interaction avec le public.

Avec les mots et le papier comme matières premières, Jonathan Roy se lance dans une vaste exploration et réflexion sur la place et l’état actuel de la langue française dans le singulier contexte plurilingue belge. Comment se vit concrètement cette francophonie ? La culture francophone est-elle encore bien vivante et pleine d'avenir ou plutôt menacée, entrée dans un inévitable processus de dégradation et de disparition ?

L’artiste s’intéresse à l’expression francophone contemporaine au sens large, interrogeant les relations qui se tissent entre communautés linguistiques distinctes, et observant de quelles manières le français, le néerlandais, l’anglais, le wallon et une diversité d’autres langues cohabitent et s’expriment au quotidien.

Dans une approche exploratoire, le processus de recherche-création se construit à partir de l’expérience sur le terrain, profondément ancré à la vie quotidienne. Jour après jour, l’artiste porte attention à ce qu’il voit, lit, perçoit, entend tout autour, à la fois dans ses déambulations ordinaires à Charleroi et lors d’excursions journalières qui l’amènent d’un bout à l’autre du territoire : Liège, Anvers, Bruxelles, Gand, Namur, Bruges…

Ouvrir sa gueule

À partir de ces observations, de ces innombrables mots recueillis ici et là, l'artiste élabore des œuvres sur papier sous forme de textes imprimés et manuscrits. Des textes qui « parlent » de la langue d’aujourd’hui sous toutes ses formes et qui traduisent de façon tangible et sensible sa portée culturelle, ses spécificités et ses défis actuels.

Dans l’esprit d’une création évolutive (work in progress), les œuvres sont délibérément inachevées, ouvertes aux modifications ultérieures, toujours en mouvance. À la manière de palimpsestes ou de bricolages en chantier, elles continuent à se transformer, à s’amplifier de semaine en semaine, au fil des nouvelles observations de l’artiste et d’interactions avec le public. Particulièrement au centre de l'espace où est déroulé un grand papier sur lequel l'artiste et les visiteurs ajoutent progressivement des mots, phrases et expressions dans une multitude de langues.

Les œuvres n’atteindront donc leur forme définitive qu’au retour de l’artiste au Québec, à la fin juin. Entretemps, elles évoluent et se consolident avec la participation des visiteurs, dans une sorte de création collaborative. Ces papiers et ces mots gardent finalement une trace palpable du français contemporain, et ouvrent une perspective renouvelée sur la pluralité et la diversité linguistique de notre territoire.

____

Annexe
Vernissage
en présence de l'artiste le 19.05.2023, 19:00
Atelier ouvert et création évolutive du 20.05 au 21.06.2023
Restitution des œuvres définitives du 22.06 au 27.08.2023

____

Site web de Jonathan Roy

____

Cette résidence est le fruit d'un partenariat entre le BPS22, le Centre Bang (Chicoutimi, Québec) et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

  • Bang Centre d'art actuel
  • Conseil des arts et des lettres du Québec